Mahrukh Arif-Tayyeb explique les défis auxquels sont confrontés les musulmans de France après chaque attentat attribué à l'Islam.

C’est difficile d’être musulman en France. Les événements récents ont brisé notre corps national. Dès lors qu’une nouvelle tragédie nous frappe, chaque musulman prie pour que l’assaillant ne soit pas musulman. Les palpitations du cœur augmentent jusqu’à ce que le journaliste annonce que la piste islamiste est lancée. Mais si vous êtes un(e) musulman(e) français(e) comme moi, vous n’êtes pas dupes : vous savez qu’être musulman en France c’est aussi maîtriser l’art de se justifier, à chaque reprise, et exercer le devoir républicain de désolidarisation. Vous ne pouvez pas réagir comme les autres Français et vous contenter de prier pour les victimes et faire votre deuil dans le plus grand silence. Non. Vous devez condamner, écrire ne serait-ce qu’un mot, une phrase sur les réseaux et présenter des arguments convaincants pour démontrer que ces attaques n’ont aucun lien avec les enseignements pacifiques de l’islam. Si vous maintenez le silence, votre position n’est pas claire – et certains de vos amis ou collègues pourraient penser, à tort, que vous êtes complices......


Magazine - Other articles